“Nous avons le droit de mener des opérations militaires à l’étranger pour défendre nos frontières”

[ad_1]

La Türkiye a fait et fera ce qui est nécessaire le moment venu, peu importe qui est derrière les organisations terroristes”, a déclaré le ministre turc de la Défense nationale

“La Türkiye a le droit de mener des opérations militaires à l’extérieur du pays afin de défendre la sécurité de ses frontières en vertu du droit international”, a déclaré le ministre turc de la Défense nationale, Hulusi Akar.

C’est ce qui ressort d’une déclaration qu’il a accordée aux journalistes à l’issue de la réunion du Conseil des ministres, hier lundi, concernant la possibilité que les forces turques lancent une nouvelle opération militaire dans le nord de la Syrie.

“La Türkiye a fait et fera ce qui est nécessaire le moment venu, peu importe qui est derrière les organisations terroristes, il est important pour nous de protéger les droits et les intérêts de notre pays”, a insisté Akar.

Interrogé sur la possibilité de lancer des pourparlers avec le Régime syrien, Akar a également dit que le Président Recep Tayyip Erdogan et les ministres concernés avaient fait des déclarations sur cette question, indiquant que les pourparlers étaient un processus lié aux circonstances et aux conditions.

“L’opération militaire dans le nord de la Syrie est en train de se dérouler, tout a un lieu et un temps et a des tactiques, des techniques et de l’ingénierie”, a-t-il expliqué.

Le ministre turc a en outre confirmé que l’objectif des forces turques dans leurs opérations à l’étranger est uniquement d’éliminer les organisations terroristes.

Concernant le dossier de l’achat par la Türkiye des avions de combat F-16, Akar a déclaré que les pourparlers à cet égard avec Washington progressaient de manière positive.

İlk yorum yapan olun

Bir yanıt bırakın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.


*